A la frontière

Nous quittons cet état pour d’autres horizons, il n’y a pas de raison pour que dans cette région le soleil ne se lève. Meme si la tristesse noie d’un peu de sombre, il y aura un matin qui reveillera celle qui chasse l’ombre. Je pourrai t’appeler sans que l’eau ne se trouble, je pourrai te voir sans regarder le sol pour éviter tes yeux.

Même si ca prend du temps, les sentiments qui dansent hésitants dans une valse lente ont cessé de tourner. Les choses sont à leur place désormais. Mais ce n’est pas fini. Nous avons juste mis de la distance entre nos peaux. Quand ce sera « bientôt » nous rirons à nouveau de ce tout ce qu’on partage, la folie, la différence, la peur de devenir autre qui fait courir les yeux fermés sans savoir ou aller, poings serrés impuissants à force d’ignorance.

Non, nous ne nous sommes pas perdus, mais ce chemin a égaré le droit de nous toucher.  Nous sommes à la lisière entre l’avant et l’après, ni résidants ni étrangers. Un no man’s land que l’absence surveille, avant que l’exil n’ouvre ses frontières à ceux qui changent de pays.

– « Tu viendras me voir , dis, tu me rendras visite ? ».  Tu réponds oui, et meme loin je sais que tu souris. Mais ce droit de séjour ne sera qu’éphémère, comme pour ces voyageurs dont la terre est ailleurs, en guerre contre l’oubli.

Publicités
  1. C comme Corinne
    février 27, 2011 à 6:55

    oh, ce texte est magnifique !

    Il me parle comme jamais…

    • mars 1, 2011 à 10:57

      Merci pour votre fidélité Corinne, malgré mes posts aléatoires 🙂

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :