Archive

Archive for the ‘Pose tes deux pieds en canard c'est la chenille qui se prépare’ Category

Dis maman, a quoi ca sert ?

septembre 27, 2009 2 commentaires

On m’a demandé  » a quoi ca sert d’ecrire » ?

Il y a deux choses dans la vie pour moi ou l’on peut espérer atteindre une forme d’absolu, transcender sa condition , connaitre quelque chose de soi qui nous est propre et différent : l’art (dans le sens la création) et l’amour.

Si l’amour demande une partenaire de crime, l’art ne rend de compte à personne.

Je ne sais pas si je suis douée pour l’amour, je ne sais pas si je suis douée pour l’art. Peut etre que j’aurai pu etre une virtuose du luth indien, qui sait , moi je pense que je ne le saurai jamais

Mais mettre en mot une émotion, j’ai toujours aimé . J’ecris donc beaucoup sur les sentiments, amoureux, amicaux, filiaux, de tristesse, de doute, quand une etincelle enflamme le papier (métaphoriquement hein, j’ai essayé adolescente un jour d’ennui, j’ai failli foutre le feu à ma chambre après la poubelle – reflexe malheureux de surprise, on ne peut toujours avoir des idées de génie).

Bref, ce n’est pas le sentiment absolu à chaque fois, mais il faut bien du combustible. Transcender je disais, tel est un peu le but de l’exercice.Exorciser de petites peurs communes et des reves de contes pour adultes protégeant leur ame d’enfant, enfin ce qu’il en reste.

Je ne sais pas si ce que je fais est bien, et encore une fois ce n’est pas ce a quoi ca sert a la fin, sa valeur. Mais bien ce que ca offre, et peut etre, ce que l’autre y trouve.

La création a ca d’egoiste qu’initialement, elle ne demande pas à etre partagée. Mais evidemment, comme l’amour, s’il l’est, ca peut toujours rendre l’experience plus interessante.

Donc  je ne sais pas a quoi ca sert réellement, chacun ayant sa propre définition, je ne sais pas si c ‘est bien, mais j’essaie, j’y vais , je créé quelque chose que personne d’autre n’aurait pu faire a ma place. Derriere ces mots, il y a moi. Un moi que je retrouve. Un moi que je decouvre. Un autre moi aussi parfois, celle que j’aurai pu, celle que je ne serai jamais que pour quelques lignes, quelques instants en fantasme. Tout ce qui est écrit n’est pas vrai. Mais finalement, qu’est ce que la vérité dans l’écriture, écrire, ca sert un peu à inventer. C’est une des multiples réponses à la question initiale.

On m’a demandé  » a quoi ca sert d’ecrire » ?

Ah si, je peux repondre : a la fin, a rien.

Comme vivre, respirer, rire, partir en vacances, rentrer bronzé, tomber amoureux, esperer, danser, regarder les etoiles , marcher sur la plage,  ca s’arretera a la fin, a la fin il n’y aura rien

Ca aura juste servi a etre un peu plus heureux avant que ca n’arrive.

08015_wassily_kandinsky

(Wassily Kandinsky – « Flood Improvisation »)

Sortir de son cocon

septembre 26, 2009 Laisser un commentaire

825880-001

Voila,  je me créé mon propre atelier d’écriture, de l’entrainement, des figures de style, on verra bien ce qu’il en ressort…

Comme un petit cottage à meubler, avec des textes neufs et anciens.